• alain

Histoire

Extrait de "Le département de la Meurthe, statistique historique et administrative", Henri LEPAGE, 1ère partie, page 193, Nancy, chez Peiffer, Libraire-éditeur, 1843

FONTENOY (Fontiniacum, Fontenetum, Fontenoy-sur-Moselle, Fontenoy-en-Haye, Fontenoy-lès-Toul, petit village de l'ancien duché de Lorraine, sur la rive droite de la Moselle, à 18 kilomètres O. de Nancy, 10 N.-E. de Toul (Nord), chef lieu du canton et de l'arrond. Annexe de Gondreville. Pop. : 248 hab., 25 élect. cens., 10 cons. mun., 57 feux. Nombre d'enfants : 55 en hiver, 25 en été. Surf. territ. : 544 hect. ; 346 en terres lab., 53 en prés, 17 en vignes, 100 en bois. Un moulin à grains et un à écorces. Lettres par toul. Le canal de la Marne au rhin passe sur le territoire de cette commune.

Anc. pop. : 1710, 23 hab. 4 gar. ; 1802, 187 hab., 52 feux ; 1822, 204 hab., 56 feux.
Anc. div. : 1594, prév. de Gondreville, bail. de Nancy ; 1751, bail. maît. et gén. de Nancy, cout. de Lorraine ; 1790, chef-lieu de canton, dist. de Toul. - Spir. : Doy. et dio. de Toul.

Ce village est très ancien : Bertholde, évèque de Toul, qui a siégé depuis 995 jusque vers 1020, acquit la terre de Fontenoy de la comtesse Eve, dame et fondatrice du prieuré de Lay. Bertholde donna Fontenoy au chapitre de sa cathédrale. Le bienheureux jean de Gorze, natif de Vendières, qui mourut au Xe siècle, fut administrateur de la cure de Fontenoy.

Cette terre fut érigée en comté, le 10 avril 1625, par Charles IV et la duchesse Nicole, en faveur du baron d'Igney ; Champigneules y fut uni, le 9 mars 1719, et en fut depuis détaché. Fontenoy appartint ensuite à M. de Viarmes, puis à François-Christophe le Prud(homme, conseiller d'état, lieutenant des gardes, chambellan et premier maître d'hötel de Léopold qui la subtitua, de mâle en mâle, à l'aîné de sa maison.

On voit, dans ce village, les ruines d'un château assez vaste, fortifié de murailles et de turs, dont une seule est encore debout. Selon la tradition, les habitants étaient tenus d'aller battre l'eau, pendant la nuit, pour empêcher le coassement des grenouilles. Le château a été démoli il y a à peu près vingt ans.

L'église, composée de deux parties qui remontent à des époques différentes, renferme quelques vitraux coloriés qui sont dans un bel état de conservation. Plusieurs pierres et débris de tombes couvrent la chapelle castrale, sépulture des comtes de Fontenoy. Il y a, sur une partie du territoire de cette commuen, des reste de constructions que des plantations recouvrent, et qui proviennent, dit-on, d'un ancien couvent.

Le 22 janvier 1871, le village fut brûlé par les Prussiens.
L'abbé Briel a raconté cet événement.

Informations pratiquesBlason Fontenoy-sur-Moselle
Adresse
Mairie de Fontenoy-sur-Moselle4 place de l'eglise54840 Fontenoy-sur-Moselle
Téléphone
+33 3 83 63 90 38
Horaires d'ouverture
Le Lundi : de 16h00 à 18h00
Le Mercredi : de 18h00 à 20h00
Le Vendredi : de 17h00 à 19h00
 
Retour haut